Li Bai

Surnommé le Prince de la poésie.

Connu pour son imagination extravagante et son amour pour la liqueur,  il est sans doute l'un des plus grands poètes chinois. Son oeuvre est immense: il existe aujourd'hui plus de 1000 poèmes qui lui sont attribués.

Li Bai est né en 701 et a vécu sous le règne de la dynastie  des Tang (618-907).
Son lieu de naissance reste par contre incertain mais on sait que sa famille (des riches commerà§ants) vivait dans la province de Gansu (nord ouest de la Chine) puis se sont installés dans la province de Sichuan lorsqu'il avait 5 ans. 

Vers l'à¢ge de 25 ans, il quitte le Sichuan et entame une vie de voyage autour de la Chine. Bien qu'adepte du Taoà¯sme et du Confucianisme, il choisit de mener une vie paisible et sans contraintes.  

Sa personnalité fascina tout autant les aristrocrates que les gens du peuple, c'est ainsi qu'il fut présenté vers 742 à  l'empereur qui, émerveillé par son talent, en fit son expert érudit.
Il resta deux ans à  Chang'An (Xi'An) puis accusé de calomnie à  l'égard de la comcubine préférée de l'empereur, il dà» s'en aller.

Il vagabonda dans toute la Chine, allant à§à  et là , sans but précis. Sur son chemin, il rencontra à  deux reprises un autre grand poète de l'époque le poète Du Fu ainsi qu'un grand seigneur parmi ceux qu'il avait connu à  Chang'An et qui se trouva être le chef d'une grande révolte contre l'empereur.

Li Bai, sera soupà§onné d'avoir pris part à  la révolte et emprisonné; il sera sauvé par son nom et sa réputation et se verra même accorder le pardon de la cour.

Cette période de sa vie, difficile, a été une grande source d'inspiration : sort du pays, aspiration à  la famille, à  l'amitié, à  la liberté. Cela a été la période la plus productive de sa vie.

Il reprit la route après son amnistie et en 762, frustré,  malade, il mourut à  l'à¢ge de 62 ans dans la Province d'Anhui (Est de la Chine).