Histoire de Chine - La dynastie Tang.

En ce qui concerne la politique et la culture, elles atteignirent leur apogée durant cette dynastie. Durant l'ère des Tang, le bouddhisme a vu son pouvoir et sa richesse augmenter. Les religions étrangères comme l'islam, le Judaà¯sme et le christianisme purent faire leur premier pas en Chine durant le règne du second empereur Tang Gao Zong.
Le premier empereur Tang monta sur le trône en 6182. Li Yuan était le leader du mouvement des aristocrate dans le nord de la Chine contre l'empereur de la dynastie Sui. Après ce dirigeant, Yang Di, fut assassiné et les Chang étaient alors occupés. Li Yuan se déclara lui même empereur Tang Gao Zu, aidé par son fils Li Shi Min qui fut lui même empereur de la dynastie Tang  en 626 et prit le nom de Tai Zong (après avoir pendu son frère). Sa première action fut de supprimer tous les enfants de son frère car il avait peur qu'ils veuillent un jour venger leur père. Malgré son peu de scrupule, Li Shi Min est considéré comme l'un des meilleurs dirigeants de la Chine.
Gao Zong étendit la guerre jusqu'au nord ouest et sécurisa la route de la soie pour de longue années. Le commerce devint très important sous les Tang. Les partenaires commerciaux de la Chine à  cette époque état l'Inde, le Sri Lanka, la Corée, le Vietnam. Le christianisme tout comme le judaà¯sme et l'islam furent tolérés en Chine et l'empereur lui même était Daoiste. Sous le second empereur de la dynastie Tang, la Corée était sous l'influence chinoise et par la suite avec l'aide de la Corée, se fut au tour du Japon.
L'empereur annula de nombreuses réformes administratives, sur le travail des fonctionnaires, sur les taxes, et les lois sur l'agriculture furent réformée et l'administration est réorganisé de la manière qui suit:

•Département d'à‰tat divisé en 6 ministères (le conseil civil, les finances, les rites, la guerre, les sanctions et le travail).   

•La chancellerie impériale

•Le secrétariat impérial

•La censure.