Histoire de Chine – La dynastie Han de l’ouest.

La chute de la dynastie Qin et la formation de la dynastie Han.

Le premier empereur de la dynastie Qin, Qin Shi Huang Di mourut en 210 AVJC pendant un voyage d’inspection. Son second fils qui prix le nom de Er Shi Huang Di  hérita du trône. Il fut tué en 207 AVJC par l’eunuque Chao Gao.
Le neveu de l’empereur put alors prendre le pouvoir juste un moi avant que Liu Bang à  la tête du mouvement des fermiers n’entre dans la capitale. L’empereur abdiqua et il fut assassiné par Xiang Yu, un important leader du groupe des fermiers. Cependant les deux se battirent pour la souveraineté de l’à‰tat et décidèrent dans un premier temps de séparé l’empire en deux, Liu Bang a l’est et Xiang Yu a l’ouest.  En 202 AVJC Liu Bang battu Xiang Yu et fonda la dynastie Han.

Les mesures pour reconstruire et sécuriser l’empire.

Chang’an (appelé aujourd’hui Xi’ian) dans la province de Shenxi devint la capitale du nouvel empire.
Au début Liu Bang a réduit la puissance des seigneurs. Il les empêche de donner des terres, et donc les prive de toute indépendance, et il s’assure leur fidélité. Il remplaà§a les seigneurs désagréables par des membres de sa famille en qui il avait confiance.
De plus,  Liu Bang changea tout le système de loi mis en place durant la dynastie des Qin,  Il diminua le temps de travail de la population mais cependant le travail était obligatoire, il affaiblit le système de punition. Il effectua un décompte de la population et fit migrer certain d’entre eux. Il prélevait des impôts.
Bien que le modèle de  loi basé sur l’égalitarisme durant la dynastie Qin fà»t banni, leur administration fut maintenue.
Seulement un an après le coup d'à‰tat de Liu Bang, il dut faire face aux ennemies. Les Huns attaquèrent par le nord et forcèrent Liu Bang a se replier au sud de la grande muraille de Chine.  En 198 AVJC, il tenta d’établir la paix (assez fragile) avec les Huns. Après sa mort en 194, Liu Bang reà§u le nom de Han Gao Zu (« bon ancêtre des Han Â»). Son héritier fut son second fils Hui Di qui est né d’une autre mère ce qui a valu à  la mère de Hui Di d’être empoisonnée.
Hui Di gouverna seulement durant 2 ans. Après cela, sa mère Lu Hou, l’impératrice veuve pris le relais. Elle fit exécuter les autres femmes de l’empereur et peu a peu installa des gens de sa famille dans des postes importants dans le but de conserver le pouvoir. Lu Hou mourut en 180 AVJC et l’empereur Wen Di prit le pouvoir, après que la famille de l’impératrice veuve fut tuée.

L’apogée de la dynastie Han

Le règne de l’empereur Wu Di (141-87 AVJC) est considéré comme l’apogée de la dynastie Han. Les princes ont perdu toute leur indépendance, les royaumes furent détruits car ils ne pouvaient plus seulement être transmis au fils le plus à¢gé il fallait qu’il soit divisé entre tous les fils. Les premières décennies de la dynastie de Han ont été caractérisées par la consolidation de la puissance et le renforcement de l'état central ; le règne des Di de Han Wu, par l'expansion de l'empire.
Han Wu Di entreprit de conquérir la Mongolie, le sud de la Chine, le Vietnam et la Corée. Contrairement à  ces prédécesseurs, il entreprit des offensives contre les Huns (au début de 135AVJC) et remporta la victoire en 121 AVJC. Cette victoire garantissait des décennies de voyage sans danger et le commerce avec l’ouest via la route de la soie. Durant la dynastie Han, la Chine noua des contacts avec des pays éloignés comme la Grèce.

Le confucianisme pendant la dynastie Han.

Pendant le règne de Han Wu Di, le confucianisme  fut présent mais peu visible. L’empereur Wen, par exemple, lui était Taôiste, et le gouvernement fut longtemps basé sur le droit, dont les lois et l’administration venait des Qin. Han Wu Di, fut le premier a « confucianister Â» (oui je sais cela n’existe pas) l’administration ; durant son règne seul les confucianiste avaient le droit de devenir des fonctionnaires. Le système de fonctionnaires fut introduit à  cette époque, et dura 2000 années jusqu’au déclin de l’empire chinois.  Le rejet des lois par les confucianiste  était relatif et la loi est vue comme quelque chose allant avec l’éthique du confucianisme.  

Le déclin de la dynastie de Han de l’ouest.

Le successeur de Han Wu Di était un empereur faible et n’avait pas assez d’autorité pour gouverner le pays, cela étant du d’une part au pouvoir qui ne cessait de grandir de ceux qui avait des terres, qui payait peu d’impôt grà¢ce au services rendu a l’empire et qui profitaient des impôts de petits fermiers. Ce devient un à‰tats ou tous devait travailler pour être au service de l’à‰tat.
Le déclin commenà§a avec les empereurs Zhao Di et Xuan Di, qui n’avait pas l’à¢ge et était caché par l’ombre du Général Huo Guang, qui continuait le travail de Wu Di après sa mort. L’empereur Zheng Di était plus intéressé par la vie de la cour que par les affaire de l’empire. Les gros propriétaires terriens commencèrent a avoir de plus en plus de pouvoir et en 9 APJC, Wang Mang pris le pouvoir et créa son propre empire.