Histoire de Chine - Nan Bei Chao- dynastie du nord et du sud – le temps des changements la dynastie du Sud.

La Chine était à  cette époque divisée en un seul à‰tat au sud et plein de petits à‰tats au nord depuis 316, l'année ou les Hun prirent le pouvoir a Chang'an.  Avec la chute de la dynastie Jin de l'est en 420, une période de fragmentation en plusieurs petits à‰tats arriva dans le sud et dura plus de 150ans, jusqu'en 589 quand la très courte dynastie Sui réunifia la Chine pour un très petit moment. Le temps de la dynastie du nord et du sud (Nan-Bei-Chao), quatre dynasties qui tournèrent dans le sud et qui réclamèrent le statut d'empire et de souveraineté: les dynasties Song, Qi, Liang, et Chen. Aucun 'entre eux ne put réunifier l'empire.

Les 16 dynasties du nord.

La période durant laquelle la dynastie Jin dans le sud fut détruite et ou elle se maintint sous le nom de «dynastie Jin de l'est» est appelée le temps de seize dynastie car dans le nord de la Chine, pas moins de 16 royaumes se sont construit et la plupart par des barbares. Ces « dynastie Â» Hun, Tibétaines, Mongoles gardèrent leur propres langues, coutumes et techniques administratives, elles n'adoptèrent pas le système chinois .
Une exception fut le Toba, qui en 386 fonda la dynastie Wei dans le nord et leur dirigeant, comme pour le modèle chinois, se désigné lui même. Le Toba réunit toute la partie nord de la chine sous son contrôle en 439, ce qui marqua la fin des 16 dynasties. Ils se plièrent au modèle Chinois pour tout et devinrent très chinois pour des étrangers. L'empereur des Toba Xiao Wen (dont le règne alla de 471 à  499) fit de nombreuses évolutions : il déclara que le Chinois serait la seul langue reconnu, les Tobas durent prendre un nom chinois et s'habiller avec le style chinois. Mais tout cela n'a pas réellement marché à  cause des résistance intérieur et le royaume de Toba fut dissout en plusieurs petits empires.
Dans la course aux dynasties, ni les tributs du nord ni celle du sud n'emportèrent la victoires et personne ne réussis à  prendre le dessus.  
Petit a petit, la dynastie Sui s'agrandit et même si elle ne dura qu'un très cours moment, elle fut la première depuis la dynastie Han a pouvoir réunifier la Chine.